top of page
Rechercher

Le BIM s’impose peu à peu dans la filière construction

"C’est lourd et compliqué pour de petites structures qui ne sont pas organisées pour faire face à cela", admet Patrick Patrick LAHAYE, directeur du développement de BIM Life, filiale du groupe Equans.

Avant d’ajouter : "Ceci étant dit, parler du prix n’est pas évident, car tout dépend de la maturité des intervenants sur le sujet."

Néanmoins, quelle que soit la taille des entreprises concernées, les équipes estiment qu’aujourd’hui l’écosystème BIM est en fait bien plus qu’une simple maquette numérique 3D.

C’est une nouvelle manière de travailler, plus collaborative, plus performante, plus efficiente.

"Le BIM permet une meilleure collaboration et la 3D apporte un bénéfice évident.

On se rend plus facilement compte des éventuels problèmes qu’il peut y avoir entre les différents lots.

Donc au-delà du coût, la notion d’investissement pour préparer le long terme ne peut être ignorée.

Et même si d’une manière générale le BIM peut coûter un peu plus cher en conception, il permettra, en revanche, de réaliser beaucoup d’économies en chantier.

Et à terme, le BIM sera forcément rentabilisé", affirme Patrick Lahaye.

Car en modélisant en amont toutes les informations du bâtiment autour d’une maquette numérique, avant même de lancer sa construction, chaque acteur du projet sera sécurisé dans sa propre intervention.

La visualisation 3D permettra en effet de mieux comprendre le rôle de chacun, en dépit des différences entre les métiers, les cultures et les spécialités respectives.

Plus qu’un détail, puisque cette visualisation 3D assurera la réduction de l’aléa technique qui peut être rencontré entre la phase de conception et celle de réalisation.

La maquette numérique deviendra ainsi le support de travail de tous les acteurs du projet, qui pourront y contribuer en modélisant leurs propres lots. Avec un premier intérêt bénéfique pour tous : assurer la traçabilité parfaite du dépôt de tous les documents, d’où une diminution des risques de perte d’informations.



10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page